troischouettessurunfil-leblog

09 octobre 2018

Le Repassage

Le-repassageRepasser n’est pas vraiment une passion et c’est souvent une tâche que l’on remet facilement au lendemain ( Procrastination, nous voilà!)

Mais toutes les couturières le savent, repasser au fil de la fabrication du vêtement se révèle très souvent une étape très importante et indispensable pour un résultat final parfait !

Pour vous aider, je vais, dans différents articles que vous retrouvez sur le blog , vous présenter des outils, des astuces  qui vont vous permettent de mener votre repassage

Mes conseils de Pro du repassage

Au préalable, il est important que vous sachiez que vous n’allez pas repasser de la même manière pendant le montage,l’assemblage des différentes pièces qu’une fois le vêtement terminé.

Premier conseil : durant le montage, vous n’utiliserez le plus souvent que la pointe de votre fer et vous éviterez “d’écraser” ou de former des plis en posant la totalité du fer sur votre ouvrage. Vous allez faire des pressions successives et déplacer votre ouvrage délicatement sur la table à repasser ou en utilisant une jeannette.

Deuxième conseil : Évitez de détendre votre tissu, et pour cela vous allez repasser en suivant le droit fil.

Sens-de-repassage

Troisième conseil : Utiiser une pattemouille (ou pattesèche).La pattemouille est un morceau de tissu fin, idéalement blanc, que l'on pose humide (pattemouille) ou sec (pattesèche) sur le tissu pour repasser l'ouvrage sur l'endroit et éviter de marquer, ou lustruer celui-ci. Celle ci doit de bonne qualité, le mieux est d’en avoir en différentes matières : laine, coton, lin.

Fer-et-table-a-repasser

 

Quatrième Conseil : Votre semelle de fer et votre table à repasser doit être propre (pas de résidu de thermocollant, pas de traces d’eau, de calcaire..) et bien moelleuse. Vous pouvez utiliser une serviette éponge entre la planche et le tissu.

 

 

 

 Les différentes opérations de repassage

Le repassage des coutures : Dans les explications du patron, vous allez rencontrer trois types d’opérations où un bon repassage sera nécessaire.

- Ouvrir les coutures au fer : Ecarter les deux bords de la couture avec la pointe du fer et ensuite vous aplatissez avec la semelle.

- Coucher les coutures au fer : aplatissez la couture en couchant les valeurs de couture du même côté.Attention de bien respecter la ligne de couture. Petite astuce : ouvrez la couture au fer et ensuite couchez la couture. Ainsi pas de faux pli.

- Coutures courbes : ouvrez les coutures sur le bord de la jeannette en suivant la courbe.

Le repassage des pinces : Dans mes cours et dans ma pratique, je n’ouvre jamais les pinces sauf cas particulier. Exemple : une pince poitrine sur un manteau en laine. En effet, je trouve que cela fragilise votre vêtement et si le tissu est fin, celui risque de s’effilocher ( Qui laisse échapper des fils) et vous risquez de faire un trou !

Vous allez donc repasser vos pinces fermées, vous les couchez sur un coté. Faites attention de bien aplatir la pointe pour ne pas faire de marque disgracieuse sur l’endroit du tissu et que la pointe soit marquée !

Le repassage des fronces :Vous allez poser à plat votre vêtement sur la table à repasser. Vous posez votre pointe de fer sur la partie non froncée, et vous remonter votre fer vers les les fronces. Le mieux est de tenir l’ouvrage dans votre main (qui ne tient pas le fer bien sûr !) pour éviter de venir “écraser vos fronces”. Vous pouvez utiliser le bord de votre jeannette pour réaliser cette action.

Le repassage des hauts de manches: Vous enfilez votre manche sur la jeannette.Placez le haut de la manche, c’est à dire où votre embu se trouve, et coucher votre couture vers l’épaule.Attention de ne pas faire de pli et sur votre haut de manche.

Le repassage des ourlets : le fer à repasser va vous permettre ici de préparer votre bas d’ouvrage. En utilisant un gabarit que vous aurez préalablement préparé, vous allez utiliser la fer pour marquer la pliure du bas. Suivant que vous allez faire un rempli ou un ourlet vous allez faire une fois ou deux fois l’opération.

Mon conseil pro

Repasser permettra de donner à votre vêtement une finition améliorée et qui ne s’obtient qu’en repassant par étapes tout au long du montage.Alors à vos fers !

Posté par Aurele Aurele à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


26 septembre 2018

Sac Antoinette

Une de mes activités préférées est de réaliser des commandes uniques et sur mesure. Cela suscite chez moi des bulles de créativité comme celle dans une verre de champagne!! Vous voyez ce que je veux dire? Une idée en amène une autre, tout au long de la conversation que j'ai avec la cliente. J'essaie de capter les gôuts de la personne à qui est destiné l'ouvrage. Oui, le plus souvent, les personnes font appel à moi pour créer un cadeau unique et je ne suis pas en contact avec la destinatrice de ce présent.

Aujourd'hui, je vous présente le Sac Antoinette qui est parti vers des îles ensoleillées. Il s'agit d'un cabas tout simple réalisé dans un tissu japonais de la marque Cotton and Steel Fabrics, bleu marine et or métalisé. Le tissu étant déjà très chargé, j'ai préféré créer un sac de forme basique.

 

IMG_0003

Pur les anses, j'ai utilisé de la sangle en coton bleu marine que j'ai habillé de biais doré. J'ai juste plaqué le biais sur la sangle avec une piqûre nervure ( piqûre à 1 mm du bord).

Pour le maitien du sac, une triplure (mon arme secrète que je mets partout) en toile épaisse de coton ( récupération de vieux draps de lin ou coton) et une doublure intérieure bleu marine 100 % Coton de chez Domotex.

J'espère que cela vous a plu. Je vous souhaite un bon week end. Aurèle

AdaptéeOriginale

Posté par Aurele Aurele à 12:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 septembre 2018

La robe Zaria de la Maison de Victor

 C'est la rentrée et je décide de me lancer un défi, celui de coudre...Vraiment étonnant pour une prof de couture ! Vous savez ce que l'on dit, c'est le cordonnier le moins bien chaussé...

Maison_de_Victor_Zaria_3

Passionnée de couture, j'en ai fait depuis quelques années, mon métier..mais voilà le temps passe, et je couds de moins en moins..alors en cette rentrée, c'est décider je vais coudre ma garde robe et celles de mes filles... je vais donc essayer de joindre l'utile à l'agréable.

Ainsi je vais tester aussi des patrons dans différentes marques, patrons que je propose souvent à mes clientes et dans ma boutique, mais que je ne les ai pas forcément réalisé pour moi ou dans mon atelier.

Je commence aujourd'hui par un modèle repéré dans un de mes magazines préférés, la Maison de Victor. J'adoooore ce magazine, où les modèles sont modernes, les patrons aux coupes parfaites et bien ajustées , et qui s'adaptent à beaucoup de morphologies. Les dessins et schémas sont une aide précieuse pour le montage et les techniques utilisées sont très souvent très ingénieuses et même si parfois, elles nous demandent plusieurs essais, une fois comprises, je les adopte avec plaisir.

Maison_de_Victor_Zaria_2

La robe Zaria est un modèle facile à réaliser : " Elle est ample, mais légèrement resserrée à la taille, avec des manches courtes et une ceinture à nouer à la taille".#zarialmv

Pour cette première version ( j'ai déjà ma petite idée de transformation à effectuer pour les journées plus fraîches..), j'ai choisi un jersey très doux et aux motifs rappelant des coquillages (petit clin d’œil à l'été qui vient de passer) . Le jersey vient de la marque Art Gallery Factory, que j'ai bien entendu puisé dans ma boutique ( si il vous plait, vous le trouverez ici). La qualité et l'aspect de ce jersey est juste fabuleux, j'ai l'impression d'être en pyjama !

Le montage est simple, les explications et les schémas sont clairs.

Maison_de_Victor_Zaria

Comme j'ai fait le choix du jersey, j'ai assemblé la plus grande partie des pièces avec ma surjeteuse, c'est très rapide et le rendu au top. Vous pouvez le faire aussi avec une machine à coudre, avec un point extensible. Moi-même,  j'ai quand même utiliser ma machine à coudre pour l'encolure, la ceinture et surtout les ourlets avec un point droit.

La finition du bas de la robe et des manches, je les ai réalisé avec une aiguille stretch double et du fil mousse.

Ce que j'aime dans ce modèle :

- sa facilité de montage et donc une petite robe vite faite, bien faite.

- sa coupe ample mais féminine grâce à la ceinture nouée devant

-Possibilité de la faire en jersey mais aussi avec un tissu légèrement extensible.

 Mes conseils pour faire cette robe :

- Utiliser du fil mousse pour faire les ourlets

IMG_5417

- faire des points droits pour l'encolure car comme elle est de forme bateau, ce n'est pas forcément nécessaire que l'encolure soit extensible et cela évitera que cela "godaille".

Je vous prépare un tuto pour les ourlets, où je vous montre le réglage de votre machine et la mise en place de l'aiguille double.

Belle journée

Posté par Aurele Aurele à 15:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 septembre 2018

Le Numéro 5 de la Maison de Victor est sorti!

 

Sortie_MDV

A vos aiguilles les filles, le nouveau Maison de Victor est dans vos kiosques préférés .. moi j’ai déjà repéré un petit modèle .. je reviens vite pour vous le présenter ...
#lamaisondevictor @la_maison_victor #apprendreacoudre #jeportecequejecouds

@troischouettessurunfil 

Posté par Aurele Aurele à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2018

Le Choix du fil: Fil polyester ou fil de coton, comment choisir ?

La règle générale est que l’on utilise du fil polyester sur des tissus synthétiques et du fil de coton sur des tissus de coton, de manière que les deux vieillissent de la même manière et que, au lavage, ils réagissent de façon identique. Cependant, il est des couturières qui ne jurent que par le fil polyester et d’autres qui ne jurent que par le fil de coton. En tout cas, une chose est certaine, pour des coutures à la machine, utilisez toujours le même fil pour le dessus et le dessous (celui de la canette).

Posté par Aurele Aurele à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2017

Un été sous les projecteurs !

Aurélie et Anne Claire sont venus filmer notre joli village de Verneuil en bourbonnais et elles en ont profité pour visiter notre atelier Boutique..une jolie rencontre qui s'est terminé autour d'un bon repas le soir à l'occasion du petit Marché de Barnabé.

 

Un été sous les projecteurs!

Posté par Aurele Aurele à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :